Découvrez la journée de travail type d’un dropshippeur

Vous êtes tenté de vous lancer dans le dropshipping. En fait, vous avez constaté que ce concept a permis à de nombreux particuliers de réaliser des ventes sans se préoccuper des livraisons et éventuels retours de marchandises. Aimeriez-vous avoir une idée de la journée de travail type d’un dropshippeur ?

la-journee-de-travail-type-dun-dropshippeur

1) Conclure un accord avec un fournisseur

Le principe du dropshipping consiste à proposer un produit à la vente et passer commande auprès du fournisseur après l’avoir vendu. Ce dernier se charge de le livrer directement en marque blanche chez le client. La première chose à faire, c’est de conclure un accord avec un fournisseur. Le travail d’un dropshippeur commence donc par la recherche d’un prestataire qui accepte ce concept.

Cette étape représente la tâche la plus dure. Plusieurs sites se vantent d’être des dropshippeurs, alors qu’ils ne sont que des intermédiaires. Pour vous assurer de la fiabilité d’un potentiel fournisseur, posez-lui des questions, renseignez-vous sur son adresse réelle, demandez-lui s’il est joignable à tout moment. Pour tester sa crédibilité, essayez de passer des commandes en donnant des adresses différentes. Si besoin, n’hésitez pas à vous rendre dans les entrepôts du fournisseur pour vous assurer qu’il propose vraiment des produits de bonne qualité.

2) Les critères de sélection des fournisseurs

En marge de la crédibilité et de la qualité des produits, vous devez tenir compte d’autres critères avant de choisir vos fournisseurs :

  • Le rapport qualité/prix
  • Le délai de traitement des commandes
  • Le délai d’expédition de la marchandise
  • Le service après-vente (en cas de retour de produits défectueux notamment)
  • Le sérieux et les engagements du fournisseur

Vérifiez sur le site du fournisseur son sérieux et qu’il est bien ce qu’il prétend être, en lisant notamment ses mentions légales, et protégez-vous en dressant avec lui un contrat de dropshipping.

3) Choisir le support et bien s’informer sur le produit

Après avoir établi un contrat avec le fournisseur, vous pouvez commencer à vendre en utilisant le support de votre choix : votre propre site web, une place de marché prépondérante sur Internet ou par vente directe. Pour assurer la promotion du produit sélectionné, vous devez le connaître, c’est-à-dire l’avoir eu entre vos mains et l’avoir testé au préalable en cas de besoin pour pouvoir en vanter les mérites.

S’il arrive de collaborer avec un fournisseur qui propose un catalogue contenant des milliers de produits, ne sélectionnez que les articles susceptibles d’attirer les clients. Il vous appartient par la suite de les essayer, de les prendre en photos, d’obtenir le maximum de renseignements sur Internet, d’en faire votre propre description pour intéresser vos prospects.

Jetez un coup d’œil sur les avis positifs et négatifs des consommateurs pour pouvoir répondre à d’éventuelles questions. Il est conseillé de projeter de ne vendre (et donc de commander) qu’une petite quantité de chaque produit choisi, 5 au maximum par référence pour tester sa popularité auprès des prospects.

4) Être présent et réactif sur les réseaux sociaux

La présence sur les réseaux sociaux comme Facebook, Pinterest, Twitter, Tumblr, Google+, Viadeo, LindekdIn et Instagram, constitue un atout considérable pour réussir en dropshipping. En faisant preuve de réactivité au sein des communautés, vous ne manquerez pas de sortir du lot et d’accroître votre audience.

Cette présence constante renforce votre image, augmente votre  visibilité et votre notoriété, crée des relations privilégiées avec les partenaires commerciaux, fait valoir votre savoir-faire dans le domaine du e-commerce, et attire une nouvelle clientèle.

la-journee-de-travail-type-dun-dropshippeur-2

5) Les livraisons

La réussite en dropshipping repose sur une bonne organisation des livraisons auprès des clients. En passant les produits par une entreprise de logistique, les colis parviendront à leurs destinataires avec l’adresse de la société de logistique qui recevra également les éventuels retours de marchandises.

Les commandes sont livrées sous une marque blanche. Toutefois, si certains clients demandent le pays d’origine des produits, précisez la provenance de la marchandise, quelle qu’elle soit.

6) Le service après-vente (SAV)

Un service après-vente rapide est la clé du succès en dropshipping. Pour le client, vous représentez le vendeur. Donc, il vous faut assurer ce service.

En cas de retour d’un produit défectueux, par exemple, ne posez aucun problème. Proposez-lui un nouvel article ou un remboursement. Demandez à l’entreprise de logistique de le remplacer selon le stock disponible, dès réception du colis retourné par le client. A vous, par la suite, de faire une réclamation auprès du fournisseur initial au cas où sa responsabilité dans la défectuosité de la marchandise est avérée.

7) Les secteurs rentables pour le dropshipping

L’expérience vécue par certains dropshippeur montre que la vente de produits à déclinaisons peut engendrer des difficultés. En effet, les articles retournés occasionnent des dépenses particulièrement onéreuses surtout si  le fournisseur est basé dans une contrée assez éloignée.

À part ces produits à exclure de votre catalogue, vous avez le choix entre un large éventail de produits comme les gadgets, lingerie, articles de mode, etc. N’hésitez pas à tester vos talents de dropshippeur dans les secteurs des jeux vidéo et du High Tech, ou dans des secteurs qui ont fait leurs preuves. Ces  domaines ne cessent d’évoluer et leur exploitation pourrait vous rapporter beaucoup si vous trouvez un bon filon.

Citons en exemple ce dropshippeur qui détient l’exclusivité de la vente en gros d’une marque d’e-cigarette dans sa région. La plupart de ses fournisseurs se trouvent en Chine, ce qui lui permet d’avoir des informations quelques mois à l’avance par rapport aux Français. Ainsi il peut anticiper le buzz et optimiser les ventes lorsque le produit est lancé pour le grand public en France.

8) Analyse de la concurrence

Une multitude d’acteurs évoluent dans le dropshipping, car il suffit d’avoir une connexion Internet, de trouver un fournisseur et de disposer d’un espace de vente pour intégrer le secteur. Restez quand même vigilant et veillez à ne pas pratiquer des tarifs élevés par rapport à la concurrence.

Conclusion

Vous connaissez maintenant quelques éléments de la vie quotidienne d’un dropshippeur. Vous détenez également des astuces qui vous aideront à réussir dans le secteur du e-commerce. Il ne vous reste plus qu’à établir votre emploi du temps suivant votre priorité, à savoir la recherche de nouveaux fournisseurs, prospection,  suivi des livraisons et encore d’autres tâches.

Bon courage !

Articles recommandés :

2 Responses

  1. Hannouna dit :

    Bonjour,
    Je suis récement autoentrepreneur et je désire faire du dropshipping.(j ai bien étudié le concept)
    Je compte utiliser une plateforme connue pour diffuser mes produits.
    Le problème est que je cherche un droshippeur serieux et je n en trouve pas.
    Pourriez m indiquer ou m en procurer ,avez vous une liste s il vous plait ainsi que des adresses.en France ou a l Etranger
    En vous remerciant par avance..

  2. Louis-Marie dit :

    Bonjour,

    Voici une liste de fournisseurs français et étrangers : https://www.dropshipping-france.fr/fournisseurs/

    Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *